LMD

Publié le par SNICS-FSU GUADELOUPE



Pas de demi-mesure ! Nous avons assez attendu !

Les infirmiers français à l’instar de leurs collègues (Chypre, Espagne, Irlande, Lituanie, Malte, Norvège, Pologne, Portugal, Royaume Uni, Suède…) souhaitent que soient enfin réunies les conditions permettant le développement de la recherche infirmière. Si la France devait choisir la Licence Professionnelle pour les infirmières, elle adopterait une position marginale en Europe que seul un pays a retenue. La création d’une discipline en Sciences Infirmières marquerait une juste reconnaissance de l’utilité sociale de notre profession. Les connaissances produites par les infirmières et infirmiers chercheurs et intégrées à la pratique induiraient une plus value non négligeable en terme de qualité des soins.

Nos revendications :

Intégration de la filière infirmière dans le système LMD académique

Respect de la nomenclature européenne et construction du dispositif de formation en ECTS = 180 ECTS pour le « L » et 120 ECTS pour le « M »

Création d’une discipline en Sciences infirmières

Mise en place d’une Licence de plein exercice pour toutes les infirmières

Passage en catégorie A de toute la profession

Etudiants en soins infirmiers : mêmes droits, même statut que les autres étudiants

Mardi 18 novembre 2008 au matin

Ouverture de la concertation sur la refonte des études infirmières pour l’intégration au LMD

Nous appelons la filière infirmière à se mobiliser

Dans leur établissement d’exercice

Pour exiger une réelle reconnaissance

Publié dans PROFESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article