MOBILISATION

Publié le par SNICS-FSU GUADELOUPE

les syndicats infirmiers de l'académie de la Guadeloupe


SNICS-FSU et SNIES-UNSA



appellent leurs collègues le 23 mars 2010 à la


MOBILISATION POUR UNE REVALORISATION

DE TOUTE LA PROFESSION INFIRMIERE

PAR L’ACCES A LA CATEGORIE A « TYPE »

 

Après bien des manifestations, les syndicats ont obtenu l’intégration du diplôme d’état d’infirmier dans le cursus LMD (licence, master, doctorat, comme il est prévu dans le processus de Bologne de juin 1999, pour toutes les formations des professionnels de santé.

 

Tous les nouveaux diplômés auront le grade licence, donc l’accès à la catégorie A.

 

Des négociations ont eu lieu pour la fonction publique hospitalière, mais rien n’est prévu pour la fonction publique d’état.

 

A l’issue de ces négociations un protocole d’accord a été établi mais des disparités existent.

Les infirmier(e)s ont le choix de rester en catégorie B avec une revalorisation insignifiante, et partir à la retraite à 55 ans ;

Ou accéder à la catégorie A mais partir à la retraite à 60 ans, donc perte du service actif et perte de la prise en compte de la pénibilité du travail.

 

Ce reclassement ne répondant pas aux attentes de la profession.

 

Les collègues, à l’unanimité, ont exprimé leur insatisfaction quant au protocole leur accordant un pseudo A.

 

Le A « type » est prévu de droit à tout fonctionnaire recruté avec une licence.

Indices Avant la réforme 

 

Grille B          

 

Début de carrière. .322           

Fin de carrière……638                                                                

                  

 

          Indices Après la réforme
Début de carrière …325
Fin de carrière ……675

 

 Grille A                                Grille A « type »

 Début  de carrière…..366       Début de carrière….366

 Fin de carrière………660       Fin de carrière……..966

 

 

NOUS REVENDIQUONS

 

-   L’ouverture immédiate des négociations à la fonction publique d’état, et un calendrier identique d’intégration à la catégorie A « type » de tous les infirmier(e)s des trois fonctions publiques.

-   La   reconnaissance de l’exercice professionnel spécifique à l’Éducation Nationale validée par un master.

-   La réouverture de négociation à la fonction publique hospitalière et la révision de la grille indiciaire.

 

NON au mépris des infirmier(e)s de la fonction publique d’état

OUI à l’ouverture immédiate des négociations à la fonction publique d’état

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article