ORDRE INFIRMIER

Publié le par SNICS-FSU GUADELOUPE

          
CGTG -   SNCIS/FSU                      

NON AUX ORDRES...!!!

IDE

Le Conseil National de l’Ordre Infirmier (CNOI) a envoyé le 1er septembre 2009 un appel à inscription et à cotisation obligatoire de 75 e pour la période de mai 2009 à avril 2010 aux infirmiers(ères). Cet appel est accompagné d’un dossier de 8 pages, véritable enquête inquisitrice. Vous recevrez ce dossier par un envoi non recommandé à votre adresse professionnelle.

 

Surtout, ne le remplissez pas et n’acquittez aucune cotisation !

 

KINE

Les kinés résistent depuis 3 ans : avec leurs actions, ils ont réussi à faire reculer la machine judiciaire entamée par Conseil National de l’Ordre des Masseurs-kinésithérapeutes(CNOMK)

 

L’intersyndicale réunie le 28 octobre a décidé :

-            de   boycotter le renvoi du dossier d’inscription et le paiement de la cotisation ;

-            d’organiser une conférence de presse le vendredi 30 octobre au local de CGTG 

-            de proposer à ses structures la construction d’une initiative locale pour permettre aux salariés d’exprimer collectivement leur opposition à cette structure.

-            d’appeler les infirmiers(ères) à déposer leur dossier vierge à chaque syndicat

-            d’appeler les kinés à déposer l’appel à cotisation à l’ordre auprès des syndicats

 

RENDEZ-VOUS  LE JEUDI 12 NOVEMBRE A 11h A L’ARH

pour le dépôt des documents

 

Pourquoi le boycott de l’ordre ?

Il est inacceptable d’être obligé de payer pour travailler,

Sa légitimité est clairement remise en question au regard de la très faible participation des professionnels aux élections de ses représentants

La démarche d’inscription individuelle exigée par les ordres professionnels est précipitée compte tenu de l’article 63 de la loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST). Celui-ci prévoit l’inscription automatique à partir des fichiers des établissements. La loi (HPST) ne relie pas l’inscription et la cotisation.

Le décret d’application n’a pas encore été publié !

 

Il est urgent de se mobiliser !

Les personnels

-           ont besoin de moyens pour remplir leurs missions dans leur quotidien professionnel

-           réclament des effectifs supplémentaires pour améliorer les conditions de travail et les conditions de prise en charge des patients ;

-           réclament une revalorisation salariale qui reconnaisse leur qualification et leurs responsabilités !

                                                                                              

  Pointe-à-Pitre, le 28/10/09

Publié dans DANS L'ACTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article