L M D : SUITE ACTON DE 18 NOVEMBRE 2008

Publié le par SNICS-FSU GUADELOUPE

On veut le L, on veut le M, on veut le D, on veut le L M D

Non à la licence professionnelle 

Scandaient les infirmières qui avaient répondu à l’appel de quinze organisations infirmières associatives ou syndicales.

Si les infirmières de l'EN on réussit une mobilisation satisfaisante ( environ 250 infirmières !!!) compte tenu des conditions difficiles (délais très court d'information, horaire matinal du rassemblement, coût des transports...), hélas, les autres secteurs d'activités étaient pratiquement inexistants...
Le SNICS, majoritairement présent, a montré, une fois de plus, sa capacité à mobiliser et son engagement pour défendre ce dossier essentiel pour l’avenir de la profession infirmière.
 
Le constat qui a été fait au cours de l'assemblée générale  dans l'après midi, avec la CNI et Convergence Infirmière, est qu'il est encore plus difficile d'informer et de mobiliser à l'hôpital, en libéral... et qu'il y a peut être eu des pressions dans les IFSI auprès des étudiants... Il y a donc encore et plus que jamais un important travail d'information à faire auprès de toutes nos collègues, dans tous les secteurs d'activité...Et je sais que certaines d'entre vous l'on déjà commencé...
 
Cette journée n'a pour autant pas été infructeuse ; Christian ALLEMAND et Brigitte LE CHEVERT pour le SNICS ont participé à cette première réunion de  concertation sur la refonte des études infirmières. Quatre groupes de travail sont prévus, les travaux débuteront dès la première semaine de décembre et que le SNICS devrait pouvoir participer à cette réflexion.
 
Nous devons donc rester vigilants, et s’il le faut nous retournerons dans l’action. 
 
Vidéo de la manifestation du 18 novembre 08 à Paris: Cliquez
http://www.youtube.com/v/iUFqCpUsgow&color1=0xb1b1b1&color2=0xcfcfcf&feature=player_embedded&fs=1
SNICS


Publié dans DANS L'ACTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article